[MemoreM] : semaine 2 : Ce livre que j’aime tant !

Pour changer un peu de mes billets un peu tristounes de ces dernières semaines et pour me remettre à l’écriture doucement, j’ai décidé de participer au défit ” MemoreM” de ma copine Mouss ! L’idée, c’est d’écrire sur un sujet donné pour la semaine, en utilisant un souvenir…. Vrai ou faux d’ailleurs ! Bref, ce défi, c’est pour écrire. Et ça tombe bien, j’ai envie d’écrire autre chose que mes états d’âme !

Cette semaine, le thème, c’est :

 

” J’aurais pu choisir plein de livres, qui ont bercé mon adolescence, qui ont construits ma vie. Que je lis et que je relis, plusieurs fois par an. J’aurais pu choisir Rowling, Tolkien, Eddings ou Nicholson. J’aurais pu choisir ce livre, avec un roi singe, qui m’a marqué par sa poésie. Narnia et ses mares magiques. J’aurais pu choisir tant de livres, tellement j’en ai lu. J’aurais pu choisir celui, énorme, lu fastidieusement. Ou celui-ci encore, qu’on m’a interdit d’emprunter, pour ma fierté.

Mais aujourd’hui, je vais plutôt parler de ce livre, Les enfants de la Lune. Je vais pas te mentir, l’histoire m’échappe totalement. Mais je vais te dire pourquoi ce livre, je l’aime tant.

Quand j’étais plus jeune, je vivais sous l’emprise d’un homme qui avait décidé que lire était une perte de temps. Lire m’était donc interdit. C’est donc tout naturellement que je me suis mise à lire tout ce qui me tombait sous la main au CDI du collège. J’ai commencé par tout ce qui était fantasy, pour me rabattre à la fin sur les Chair de Poule. Cet homme avait décidé également que jamais, je ne pourrais jouer avec mes frères. Parce que j’étais un mauvais exemple de fainéantise et d’autres vices. J’avais seulement 13 ans, alors mon seul vice était de vouloir être une enfant.
C’était, bien entendu, compter sans ma détermination et mon esprit de contradiction. Cet homme (le mari de ma mère) et ma mère sortaient parfois faire les courses, me laissant garder mes frères, et parfois le weekend en formation pour leur activité. Nous n’avions pas la télé, quasiment pas de jouets. Nos seules activités étaient donc liées à notre imagination. Mais l’hiver, jouer dans le jardin n’était pas confortable. Et lorsqu’ils n’étaient pas là, nous ne sortions donc pas. Mais nous nous ennuyons ferme.
Un jour, alors que nous étions seuls, j’ai proposé à mes frères de leur lire un livre, pour passer le temps. Les enfants de la lune. Ils ont accepté, heureux.
Nous nous sommes assis par terre près de la porte fenêtre, là où la lumière était la plus claire, un petit garçon de chaque côté de moi.

Et toute la journée, j’ai lu. Ne m’arrêtant que pour manger ou faire des poses pipi. Je ne sais plus si je l’ai lu en une seule journée, il me semble bien que si. Je me souviens que lorsque j’ai posé le livre après la dernière ligne, il nous a été très dur de redescendre sur Terre, après avoir voyagé jusqu’à la Lune toute cette journée.
Je me souviens de leur concentration, de leur silence pendant que je lisais, moi qui déteste lire à voix haute, mais qui avait décidé de le faire pour eux, pour le plus grand qui lisait encore peu, et pour le plus petit qui avait encore quelques années devant lui avant de savoir lire. Je me souviens de cette police particulière, que je voyais à travers les images qui se créaient dans ma tête à mesure que l’histoire avançait.

Et je me souviens également qu’il a été le premier d’une longue série. Notre premier acte de rébellion. Je lisais partout. Cachée dans leur cabane entre deux tâches ménagères. Le soir, dans ma chambre, tous les deux dans mon lit, à la lueur du lampadaire. Et à chacune de leurs absences. Je lisais, et ils écoutaient…

Alors ce livre, je ne m’en souviens pas, comme beaucoup d’autres que j’ai lu. Mais je me souviens de quelques images. Et surtout de celle de mes frères, assis près de moi, écoutant ma voix qui pour une fois ne butait pas sur les mots en me faisant rougir, mais qui coulait comme de l’eau, comme lorsque je lis pour moi-même.”


J’espère que ce souvenir (authentique!) t’as plu ! 

Passe une bonne journée, je t’embrasse !

3 thoughts on “[MemoreM] : semaine 2 : Ce livre que j’aime tant !”

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s